A LIRE !

Content Marketing : le marketing de contenu

Le marketing de contenus : c'est quoi ? Les contenus, on n'entend plus parler que de ça. Mais c'est quoi exactement ? Il faut comprendre que l'internaute ne va pas demander à Google où est votre site pour acheter vos produits ou services. Non, il va lui poser une...

Productivité : la règle des 80/20

Autrement nommé la loi de Pareto, le principe de 80/20 nous explique qu’environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes. Cette tendance fut observée par l’économiste Italien Pareto et remise au goût du jour par le best-seller de Richard Koch, « le principe...

Petit guide facile pour choisir ses couleurs

Intro La couleur communique par elle-même et l'impression au 1er coup d’œil est souvent la bonne. Une question de gout et surtout de tendance, le choix des couleurs est un choix important. Et pas forcément évident, surtout quand on n'a pas l'habitude. Y-a-t'il des...

Le processus créatif selon Ira Glass

De l’ambition à la réalisation, une seule étape : le travail Ira Glass est un journaliste, écrivain, producteur et animateur de radio incontournable aux Etats-Unis. Il est un des maîtres incontestés du storytelling et a inspiré bon nombre de podcasteurs depuis des...

Comment rédiger un bon communiqué de presse

Les principes de base du bon communiqué de presse Le communiqué de presse n’est pas une publicité gratuite, il est un texte informatif qui appelle les journalistes à relayer cette information. Sans information, pas de communiqué ! Le communiqué idéal tient sur une...

Comment commencer la rédaction d’un article ?

5 idées pour commencer la rédaction Vous avez trouvé un sujet, une thématique, une problématique. Vous avez réfléchi à la structure de votre article et établi un plan. Vous avez choisi vos mots clés. Vous êtes donc prêt à rédiger. Oui, mais voilà, trouver l’angle...

Bien choisir ses mots-clés en 7 points essentiels

Un site ou un article bien positionné est celui qui permet à un maximum d’internautes de trouver l’information fiable et intéressante qu’ils recherchent. A partir du moment où votre article ou page de site délivre une information fiable et intéressante, il vous reste...

Pourquoi créer son blog d’entreprise ?

Selon les récents chiffres publiés...

Rédaction Web : 7 points pour évaluer son texte

Ouf, fini! Vous venez d’épuiser vos neurones sur la rédaction d’un article pour votre blog, un courrier pour l’administration, un tract ou un mail de promotion de votre dernier produit. Avant de l’imprimer ou de le publier, passez-le par ma petite grille d’évaluation...

Le travail du rédacteur indépendant

Le travail du rédacteur indépendant Pour ceux qui se demandent quels types d’écrits on peut demander à un rédacteur indépendant, voici une liste précise des prestations offertes par les écrivains conseils. L’écrivain conseil est un professionnel de la communication...

Produire et organiser les contenus

Les bonnes bases pour bien gérer ses contenus Bien que les TPE et les indépendants soient de plus en plus nombreux dans l’économie française, le marketing, la communication et la publicité ne sont pas leurs priorités. Et qui a le temps de rédiger des articles, faire...

Petit guide facile pour choisir ses couleurs

Intro

La couleur communique par elle-même et l’impression au 1er coup d’œil est souvent la bonne. Une question de gout et surtout de tendance, le choix des couleurs est un choix important. Et pas forcément évident, surtout quand on n’a pas l’habitude.

Y-a-t’il des trucs à connaître pour maîtriser les choix et les accords de la palette de couleurs ? Oui, la plupart sont intuitifs pour qui a des années de pratique. Mais connaître les bases de la théorie des couleurs, savoir comment elles fonctionnent et s’harmonisent est accessible à tous avec un peu d’étude.

Alors, voici un guide rapide et facile pour apprendre les bases de la théorie des couleurs et savoir comment appliquer ces concepts dans vos créations.

Comprendre les bases des couleurs

La roue des couleurs

Le point de départ de la théorie des couleurs est la roue des couleurs, qui est principalement formée de 12 couleurs pures. Le cercle chromatique permet de comprendre comment les couleurs se combinent et s’associent. Le reste des couleurs est créé en combinant et en ajoutant des variations à ces douze teintes.

choix des couleurs

Les 12 couleurs de base sont à la fois divisées en trois catégories :

  • Les couleurs primaires (rouge, bleu et jaune – selon le système de couleurs) : ce sont les plus « pures », elles ne peuvent pas être composées à partir d’autres couleurs.

  • Les couleurs secondaires (orange, vert et violet) : elles sont créées en combinant deux couleurs primaires.
  • Les couleurs tertiaires : elles apparaissent en combinant les couleurs primaires et secondaires. Par exemple, le bleu-vert.

Les propriétés des Couleurs

En mélangeant les 12 couleurs de la roue, on peut obtenir beaucoup de variations.
Pour les comprendre, voici quelques concepts de base :

  • La nuance : c’est la couleur elle-même. Nuance verte, nuance rouge, nuance bleue, etc.
  • La chromatique : c’est les références des couleurs pures sans ajout de blanc, gris ou noir.
  • La saturation : c’est le degré d’intensité chromatique ou de pâleur de la couleur.
  • La valeur : elle détermine la luminosité, c’est-à-dire le degré d’obscurité ou de clarté d’une couleur.
  • La teinte : elle est formée en mélangeant du blanc à une couleur pure.
  • L’ombre : elle formée en mélangeant du noir à une couleur pure.
  • La tonalité : elle formée par l’ajout de gris à une couleur pure.

Couleurs chaudes et couleurs froides

Une autre distinction dans la roue des couleurs est celle des couleurs chaudes et froides. On l’utilise pour différencier la zone bleu-vert de la zone jaune-rouge. C’est un peu subjectif, mais conventionnel, les couleurs froides (le bleu et le vert) sont associées à des ressentis froids, tandis que les couleurs chaudes (le rouge ou l’orange) sont ressenties comme plus chaleureuses.

Couleurs chaudes

Couleurs froides

La signification des couleurs.

Les couleurs communiquent par elles-mêmes car chacune a un sens. Elles constituent ainsi un outil puissant lorsqu’elles sont utilisées correctement. En fait, la psychologie des couleurs est un sujet passionnant, non seulement pour les chercheurs mais aussi pour les spécialistes du marketing.

le sens des couleurs

La couleur s’exprime, elle transmet, elle vend. Le choix d’une palette de couleurs pour votre design est donc décisif et aura un impact direct sur la perception de l’utilisateur. Voici quelques-unes des significations les plus courantes associées aux couleurs :

  • Rouge : amour, feu, énergie, force
  • Pourpre : pouvoir, richesse, ambition, royauté
  • Bleu : calme, stabilité, confiance, profondeur
  • Vert : fraîcheur, nature, croissance, sécurité
  • Jaune : joie, énergie, positivisme, luminosité
  • Orange : chaleur, créativité, bonheur, succès

Il est très important, cependant, de garder à l’esprit que la signification des couleurs est étroitement liée à la culture, à l’environnement de l’individu et à sa perception. Ce qu’une couleur signifie pour moi, elle peut signifier quelque chose de différent pour vous.

La psychologie des couleurs est, en effet, un vaste sujet, que je ne vais pas détailler ici. Toutefois, il est utile de réfléchir, en tenant compte de ce qui précède : on n’utilisera pas les mêmes couleurs pour une entreprise de construction, dans le modèle de menu d’un restaurant, ou sur la brochure d’un institut de beauté et de bien-être.

Les relations entre les couleurs

Pour débuter, utilisons les relations de couleurs comme point de départ pour créer notre palette de couleurs. Pour comprendre comment les couleurs se combinent et sont liées entre elles, il est essentiel d’avoir la roue des couleurs à l’esprit. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de schémas de couleurs de base :

  • Monochromatique

    Ce schéma de couleurs est formé d’une seule teinte et de ses variations. Normalement, les palettes de couleurs monochromatiques sont un choix gagnant, sans risque de mauvaise association, les couleurs se combinent parfaitement. Cependant, elles peuvent parfois être ennuyeuses.

couleurs monochrome

Gamme monochrome : la même gamme de couleur avec plus ou moins de blanc.

  • Analogue

    On utilise l’assortiment des couleurs franches de la roue des couleurs.

Gamme analogue : association de couleurs franches

  • Complémentaire

    On utilise les couleurs opposées sur la roue des couleurs. Ce schéma est idéal pour ajouter du contraste et créer une palette de couleurs attrayante.

contraste de couleurs

Gamme de couleurs opposées (froid/chaud) qui joue les contrastes. Très dynamique.

Choisir une palette de couleurs adaptée au design

En tant que designer,je travaille continuellement sur différents projets aux looks divers et variés. Pour chaque nouveau design, il est essentiel de penser « cible », c’est à dire au public visé. Selon la cible choisie, parfois le choix des couleurs s’impose de manière évidente, parfois c’est beaucoup moins simple. Parfois aussi on choisit délibérément la rupture (le « disruptif ») car aller à contre-courant est justement le message qu’on souhaite véhiculer.

Avant de se jeter sur un choix de couleurs simplement parce qu’on trouve ça « joli », il faut prendre le temps de réfléchir au design dans son ensemble. Cela facilite le choix d’une palette de couleurs appropriée. Voici quelques conseils utiles :

Penser au concept, à la thématique et au style

Certaines couleurs sont traditionnellement associées à certains sujets. Par exemple, le « black friday » qui nous vient des Etats-Unis, impose évidemment le noir, souvent associé au rouge ou au jaune. Le rouge et le vert jouent un rôle de premier plan dans les scènes de Noël, difficile d’y échapper. Pour la Saint-Sylvestre, on a souvent du noir, du blanc, du gris argent et du beige/or. Quand le concept ou le contexte sont évidents, le choix de la couleur principale est facile.

Mais, si aucune couleur spécifique n’est associée au concept (ou si celui-ci accepte différentes possibilités), il faudra réfléchir à ce qu’on veut communiquer par le design, aux tendances appréciées par la cible, au style qu’on s’est choisi (« moderne créatif » ou « traditionnel sérieux » par exemple) et sélectionner la couleur la plus appropriée.

Teinte dominante : vert. Tout de suite évocateur de nature, fraicheur, santé.

La cible : à qui s’adresse-t’on ?

Qui est notre cible ? Notre client type (notre « persona ») ? Homme, femme, jeune, vieux, urbain, rural, médecin, prof ou artisan… Quels sont ses goûts, ses habitudes, ses choix, ses comportements… ? En fonction de tout ça, notre schéma de couleurs se précise : élégant et minimaliste ou alors joyeux et flashy. La couleur fait la différence.

Prendre des risques

C’est la fameuse « disruption » dont je parlais plus haut. Un mot à la mode chez les marketeurs pour parler de cette tendance à provoquer la rupture de manière à étonner, à surprendre et ainsi à marquer le coup. Plus facile à faire pour les marques connues, c’est une preuve indéniable de créativité et d’originalité. On évite les clichés et on tente une nouvelle expérience : du jaune à Noël plutôt qu’en plein été ou un site d’avocat tout plein de couleurs vives, vous voyez ? C’est risqué, mais mémorable.

Créez votre propre palette de couleurs

Le process se conçoit comme une recette. Nous avons déjà vu tous les ingrédients et préparatifs, alors maintenant abordons la partie créative.

Voici quelques conseils pour commencer à créer votre palette :

Trouver l’inspiration

Nous avons tous besoin d’inspiration pour trouver de nouvelles idées. Jetez un coup d’œil autour de vous. Utilisez des sites comme Dribble, Pinterest ou même Instagram pour trouver des idées de palettes de couleurs. C’est toujours une bonne idée de voir comment les artistes et les influenceurs combinent les couleurs et s’en inspirent.

On peut aussi quitter son ordi et aller faire un tour dehors ou se mettre à la fenêtre. La vraie vie est remplie de couleurs, les gens, la ville, les affiches, un film, une expo… Et la nature, le jardin, sont également d’excellentes sources pour qui est à la recherche d’inspiration.

Un petit truc : quand je n’ai pas le loisir de sortir, je me régale de fonds d’écran et de photos de paysages, ou je me balade sur Pinterest, ou je consulte Google Trends.

Utilisez les générateurs de palettes de couleurs

Un truc vraiment utile pour les débutants : les générateurs de couleurs sur Internet.

Voici quelques-uns des générateurs de couleurs les plus connus : Colourlovers, Coolors, Paletton ou Adobe. Le générateur Adobe est très utile, car on peut explorer les tendances et enregistrer ses palettes de couleurs. En dehors de cela, Instagram est rempli de comptes-rendus intéressants axés sur les combinaisons de couleurs.

Une autre option consiste à extraire une palette de couleurs d’une image dont on aime l’ambiance visuelle. Des sites comme Palette Generator vous permettent de télécharger n’importe quelle image et d’obtenir la palette de couleurs.

générateur de couleurs

À vous de jouer

Il y a tellement de couleurs et de nuances possible qu’il est souvent difficile de faire un choix et de s’y tenir. Un bon truc à savoir est qu’une bonne palette est composée d’environ 5 couleurs. Personnellement, je dirais : « moins c’est mieux », sauf impératif de contexte ou choix disruptif.

Pour commencer, assurez-vous que votre palette de couleurs comprend les éléments suivants :

  • La couleur principale : choisissez une couleur comme teinte de base et construisez votre palette à partir de celle-ci.
  • Déclinaison : décliner cette couleur avec 75%, 50%, 25% de blanc pour créer la déclinaison monochromatique
  • Les couleurs neutres : le fait d’inclure des couleurs neutres (gris, beige, etc.) vous aidera à maintenir un équilibre dans votre palette.
  • La couleur d’accent : l’ajout d’une couleur d’accent est très utile, en particulier pour les palettes de couleurs simples ou neutres. Elle se démarquera et ajoutera une touche différente à votre dessin. Elle peut être contrastée (chaud/froid, clair/foncé) ou dans le même ton pour souligner la couleur principale.

Expérimentez

Une fois que vous maîtrisez les combinaisons de couleurs, jouez avec les couleurs, prenez des risques et voyez ce qui se passe. La pratique permet d’atteindre la perfection, donc cela deviendra plus facile avec le temps.

Conclusion

Il y a tout un monde derrière la théorie des couleurs. Dans ce guide rapide, j’ai simplement passé en revue quelques bases des relations entre les couleurs afin de comprendre comment elles fonctionnent et vous donner envie d’en savoir plus.

Le choix d’une palette de couleurs n’est pas un processus aléatoire. Il nécessite de la pratique et quelques connaissances. Maintenant que vous en savez un peu plus, vous regarderez autour de vous d’un autre œil. Cherchez à percevoir les oppositions, les harmonies, à repérer les tendances…

Qu’en dites-vous ? Quels sont vos gouts et astuces en matière de couleurs ? Connaissez-vous d’autres outils pour les travailler ? Laissez un commentaire, partagez vos idées, vos outils, vos points de vue !

Abonnez-vous à ce blog

Abonnez-vous pour ne pas perdre contact et recevoir les derniers articles.

Article Précédent

Article Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *